*

Pour une expérience optimale, veuillez
utiliser des écouteurs.

Pour profiter de l'histoire, faites défiler les écrans avec la souris ou grâce aux flèches de votre clavier! Pour profiter de l'histoire, faites défiler les écrans en glissant votre doigt sur l'écran

Nous sommes désolés
Cette expérience est optimisée
pour les tablettes

ou les ordinateurs.

Pour une expérience optimale veuillez
changer l'orientation de votre tablette

Isle Madame

UN POÈME DE GABRIEL ROBICHAUD

Gabriel Robichaud est un jeune auteur de Moncton né en 1990. Comédien de formation, il a terminé son baccalauréat en art dramatique à l’Université de Moncton. Sa poésie enchante, berce et fait rêver, tout en étant teintée d’un réalisme poignant. Sa visite sur l’île Madame lui a inspiré le texte qui suit.

Au moment d’arriver
Au moment de partir
Je me dis qu’un jour faudrait que je t’invente pour mieux te parler
T’inventer l’histoire d’une femme qui sort d’un bois
Comme on marche sur l’eau
Qui saute de la falaise sans se noyer sans s’envoler
En tombant peut-être
L’histoire de Madame qui s’ancre en pleine mer pour enfanter des îles
Pour semer des printemps qui remplissent les côtes d’arbres

La Madame à côté de l’île Royale d’abord, du Cap-Breton ensuite
Le Cap-Breton qu’on recommande comme destination voyage
Sur les ondes d’une radio nationale

Comme je franchis le pont du détroit de Canso
Comme un bienvenue t’es à la bonne place
Entre D’Escousse Poirierville Arichat l’historique
Pis le bingo du 11 août
au festival acadien de Petit de Grât

J’aurais voulu te parler
Des restos aux menus frits à la soupe chaude
De ceux qui ferment l’hiver, de ceux qui alimentent l’été
Des voyages du serveur-cuisinier-plongeur
De ses 50 ans à Venise Rome et Paris avec sa femme
Parce qu’on est chanceux d’être rendus là
Pis parce qu’après ce sera nice de revenir
Mais je sais pas si tout ça ça s’invente
Ou si ça ne fait qu’être là pour qu’on puisse en profiter

Comme le fait aujourd’hui dans la brise
Une odeur de pain frais fait maison
Et si ton petit chien, Madame l’île, m’a mordu
J’en suis aujourd’hui contagieux
D’une envie d’en savoir plus
Que ce qu’une poignée de jours
Entre tes flots tes vallées tes marées tes visions
Peuvent dévoiler

J’aurais pu te parler d’accent
De mots exotiques qui n’appartiennent qu’à toi
De tournures de phrases
De langues à tourner retourner
Entre les lèvres d’une bouche
Que toi seule peut comprendre
Mais je n’en parlerai pas
Tu mérites mieux qu’une pâle imitation
Un folklore ambulant d’un c’est dont ben cute qui ignore
Que chez vous c’est moi qui parle autrement

Au moment d’arriver de partir
J’ai voulu t’inventer
Ou m’inventer dans toi à travers toi
Alors que tu ne t’inventes pas
T’es juste là
Pour qui veut bien franchir le pont
Qui t’unit au monde
Pour qui veut bien t’aborder
Au risque de ne jamais revenir

Au moment d’arriver de partir, Madame
J’ai voulu t’écrire
Ce n’est qu’au moment de le faire
Que tu le fais toute seule
Avec le vent dans tes voiles
Qui fait tourner mes pages.

FIN

Défiler
45.5371189,-61.0106872
  • POPULATION
    FRANCOPHONE 70%
  • NOMBRE DE
    MADAMES 1287
  • AMATEURS DE
    PLONGÉE 35
  • ANSES
    (PETITES BAIES) 102

Avec sa collection de petites îles interconnectées, l’Isle Madame est le plus grand archipel de la Nouvelle-Écosse. Ses trésors naturels ont su attirer des communautés des 4 coins du monde qui contribuent à sa richesse culturelle. Aujourdhui connue pour son parler acadien chantant, les expressions les plus typiques de l’Isle Madame sont « mal aisé », un « pigou » ou encore une « picasse ». Enfin, l’Isle accueille la cathédrale Notre-Dame de l’Assomption, la plus vieille du Canada!